Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

La dernière licorne



Date de reprise 20 mars 2013 Date de sortie 18 décembre 1985 (1h32min) Réalisé par Jules Bass, Arthur Rankin Jr. Avec Alan Arkin, Jeff Bridges, Mia Farrow plus Genre Animation Nationalité Britannique , américain , japonais , ouest-allemand

Au cœur d’une forêt enchantée vit une licorne solitaire. Un jour, elle entend deux chasseurs déplorer la disparition des licornes. Serait-elle vraiment la dernière de son espèce ? En quête de réponses, elle quitte la forêt mais ne tarde pas à se faire capturer par la Mère Fortune qui l’expose dans son carnaval de créatures mythologiques. Heureusement, l’assistant de la sorcière, un jeune magicien maladroit du nom de Schmendrick, vient à sa rescousse. Ensemble, ils se mettent en route pour le château du roi Haggard où, dit-on, le redoutable Taureau de Feu aurait entraîné toutes les licornes du monde…

En version restaurée.

Adaptation en dessin animé d’un best-seller de fantasy, La Dernière Licorne a bercé des générations de spectateurs émerveillés. Poésie de couleurs rutilantes dans un monde de fables et de magie, ce voyage envoûtant s’inspire aussi bien des grands contes d’initiation (Les Aventures de Pinocchio, La Petite Sirène) que de la littérature fantastique pour enfants (Bilbo le Hobbit, Le Magicien d’Oz). Mais le récit d’aventures décèle également une mémorable histoire d’amour et d’introspection, parabole touchante sur la perte de l’innocence. Ainsi, La Dernière Licorne, avec sa douceur fragile et sa musique entêtante, a traversé les années en suscitant un attachement grandissant. Aujourd’hui, le plaisir de redécouvrir ce classique du dessin animé pour petits et grands est parfaitement intact !

Une énigme célèbre Secret de tournage sur La Dernière licorne

Dans La Dernière licorne, l’énigme qui est posée au personnage de Ruhk, à laquelle il n’a aucune réponse, est en réalité la célèbre énigme dite par le personnage du Chapelier Fou dans "Alice au Pays des Merveilles" de Lewis Carroll : "Pourquoi un corbeau ressemble-t-il à un bureau ?" Lorsqu’Alice donne sa langue au chat, le Chapelier lui avoue ne pas avoir de réponse à lui donner.

L’intention originelle de Lewis Carroll était simplement d’introduire une devinette sans réponse, mais à la demande de nombreux lecteurs, des intellectuels de l’époque ont proposé des réponses possibles, dont "Poe écrivit sur l’un et l’autre", en référence à Edgar Allan Poe et son œuvre "Le Corbeau". Suite à tant d’enthousiasme, l’auteur a lui-même fini par inventer une réponse pour satisfaire ses lecteurs : "Parce qu’il peut produire quelques notes, encore qu’elles ne fussent rien moins que claires, et parce qu’on ne met jamais le derrière devant. Ceci, toutefois que réflexion faite, la devinette, telle qu’elle fut à l’origine inventée, n’avait pas de réponse du tout." Fan de la première heure Secret de tournage sur La Dernière licorne

Christopher Lee, qui prêtait sa voix au roi Haggard, arrivait à chaque session d’enregistrement avec sa copie personnelle du livre de Peter S. Beagle, dont il avait recouvert des passages entiers d’annotations sur ce qu’il ne fallait surtout PAS couper selon lui. Jeff Bridges, bénévole Secret de tournage sur La Dernière licorne

Près de vingt ans après la sortie du film dans les salles obscures, le réalisateur Jules Bass a raconté que c’était Jeff Bridges lui-même qui l’avait contacté et proposé ses services gratuitement, recommandant au passage son ami Jimmy Webb pour composer la bande son du film. Une belle rencontre Secret de tournage sur La Dernière licorne

C’est sur le tournage de ce film que Christopher Lee a rencontré Michael Chase Walker, et les deux hommes se sont si bien entendus que Walker a demandé à Lee d’être le parrain de son fils, devenu depuis producteur à Los Angeles. Une collaboration à demi forcée Secret de tournage sur La Dernière licorne

En pleines négociations pour l’adaptation de son roman, Peter S. Beagle a spécifiquement demandé à son ami producteur (Michael Chase Walker) de ne pas s’associer avec la maison de production de Jules Bass et Arthur Rankin Jr., et est entré dans une rage folle lorsqu’il a appris que c’était déjà fait, menaçant de se retirer du projet. Finalement, une rencontre avec les deux réalisateurs lui a montré qu’il pouvait leur faire confiance. Des noms soigneusement choisis Secret de tournage sur La Dernière licorne

Le mot Schmendrick, qui désigne le magicien inepte joué par Alan Arkin, vient de "schlemiel", qui en yiddish signifie "incapable et malchanceux". Le nom de Lady Amalthea provient, en revanche, des légendes de la mythologie grecque, en référence à la chèvre qui offrit son lait au jeune Zeus, alors que celui-ci se cachait de son père, le brutal Kronos. Des royalties refusées Secret de tournage sur La Dernière licorne

Des désaccords liés au contrat ont mené Peter S. Beagle à perdre les bénéfices engrangés par les ventes en DVD et VHS du film. Une panoplie d’acteurs pour un rôle Secret de tournage sur La Dernière licorne

Avant d’engager Christopher Lee pour jouer le Roi Haggard, le réalisateur avait trois autres choix en tête : John Vernon, James Earl Jones et John Carradine. Dustin Hoffman, Harrison Ford et Mark Hamill avaient également exprimé leur intérêt pour le rôle de Schmendrick avant qu’il soit finalement attribué à Alan Arkin, tandis que le prince Lir a failli être interprété par Richard Harris avant de revenir à Jeff Bridges. Succès musical Secret de tournage sur La Dernière licorne

En 1983, la bande originale du film s’est vendue à un nombre d’exemplaires record en Allemagne.


Navigation



Cinéma L'Horloge | 1, Place du Lt Giraud BP 074 - 01800 MEXIMIEUX | 09 62 17 16 24 |